Précis de vocabulaire

Aujourd'hui encore, j'ai pu constaté à quel point le vocabulaire des couches lavables pouvait être du charabia lorsqu'on débutait, voir même plus tard.

Il m'est alors venu l'idée de ce billet.

  • Tout d'abord, une petite présentation des types de couches :

Couches classiques :

Une couche classique est une couche qui absorbe, mais qui n'est pas imperméable. Il faut donc utiliser une culotte de protection* avec ce type de couche.

Il existe divers modèles : - les langes : simple carré de gaze ou de flanelle qu'utilisaient nos grands-mères
                                        - les prépliés ou préfold : carré de gaze ou de flanelle déjà cousu avec couture permettant un pliage plus aisé.
                                        - les contours ou langes profilés : cousine des langes, ils ont une forme anatomique ressemblant à une couche facilitant l'instation.
                                                                                          Nécessité d'avoir un snappy* pour les fermer.
                                        - les langes à nouer : ils ont une forme entre le lange et le contour avec des liens permettant de les fermer en les nouant.
                                        - les couches classiques ou préformées : elles ont une forme anatomique comme une couche jetable, avec des élastiques aux cuisses
                                                                                                          et au dos. Des velcros ou pressions pour les fermer.

Culottes de protection :

La culotte de protection est la partie étanche à rajouter par-dessus les couches classiques. Elle peut avoir une forme de culotte ou de shorty.

Il existe diverses matières imperméable, mais toutes sont respirantes : - PUL, polyuréthane laminé : est un enduit thermocollé à un tissus.
                                                                - la laine : elle doit toutefois subir un bain de lanoline régulier pour garder sa propriété imperméable.
                                                                - le windpro : polaire traité

Snappy :

Il s'agit d'une attache à trois points permettant de remplacer de façon sécurisée les épingles à nourrice fermant les langes ou couches classiques sans système de fermeture.


TE1, tout-en-un, AIO, all-in-one, couches intégrales :

Ces couches ressemblent à des jetables. L'insert* absorbant est solidaire à la culotte imperméable. Ce système simple d'utilisation est toutefois plutôt long à sécher.

L'insert* peut être cousu aux deux extrémités ou à une seule avec la culotte.

TE1 à poche, couches à poche :

Afin de diminuer le temps de séchage, l'insert est à l'intérieur d'une poche et peut être séparé de la couche pour le séchage. Nécessite un peu de manutention. Il est par contre très facile de jouer avec le nombre d'insert* ou booster* pour gérer l'absorption.

Une variante des deux types de TE1 existe avec un insert cousu à une extrémité, mais devant être introduit dans une poche.

TE2, tout-en-deux :

Dans ce type de couches, l'insert* est posé, pressionné ou scratché dans la culotte. Il est alors possible de ne changer que l'insert* lors du change et de réutiliser la culotte si celle-ci n'est pas souillée d'urine ou de selles.

TE3, tout-en-trois :

A l'origine et chez la plus grande partie des mamans couseuses, ainsi que sur mon site, le terme définissait les couches faites de trois parties, la culotte, un liner* imperméable et un insert. Le liner* pouvant ou non être détaché de la culotte. Comme les TE2, il est possible de ne changer que l'insert* lors du change.

Par la suite, la plupart des marques de TE3 ayant créer des inserts* jetables compatibles avec leur culotte, certains sites utilisent ce terme pour définir les couches utilisables avec insert lavable et/ou jetable.

Couches hybrides :

Couches dont la marque produit des inserts* jetables utilisables à la place des inserts lavables. Ce terme est donc équivalent selon les sites aux TE3.

Toutefois, je le trouve plus adapté, car mis à part les TE1, toutes les couches (culotte de protection, à poche, TE2 ou TE3) peuvent être utilisées avec des inserts jetables à la place des lavables et sont donc des hybrides en devenir.

J'utilise personnellement le terme uniquement pour les modèles dont la marque a développé un insert jetable spécifique à sa couche.

  • Passons aux accessoires :

Insert ou noyau absorbant :

c'est la partie absorbante de la couche. C'est donc une partie indispensable à la couche.

Il en existe en diverses matières : - coton bio ou non
                                                      - bambou
                                                      - chanvre
                                                      - tencel, lyocell (eucalyptus)
                                                      - microfibre

Doublure :

C'est une sorte d'insert en plus petit pouvant être mis en plus afin d'augmenter la capacité d'absorption de la couche.

Voile :

Epaisseur de polaire ou suédine pouvant être posé entre la couche et les fesses de l'enfant permettant d'obtenir un effet-bébé-au-sec. En effet, ces matières laissent traverser l'urine en direction de l'insert, mais n'absorbe pas l'humidité, dès lors, il paraît sec au toucher.

Feuille de protection :

Feuille plus ou moins biodégradable à mettre au fond de la couche pour receuillir pour facilement les selles. Peut-être lavé et réutilisé s'il n'est que souillé d'urine.

description Couches lavables TE1 TE2 TE3 à poche tout-en-un all-in-one AIO

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site